Empreintes fugitives

En attendant demain #18







Un peu de douceur...
Malgré le froid qui s'accroche encore dans la plaine forézienne, ça vibre, ça frémit, ça piaille dans les buissons et d'innombrables plumes étoilent de blanc les jeunes herbes du jardin.

Commentaires

1. Le 21 avril 2021, 07:51 par mirovinben

Un peu de douceur, un peu de légèreté.
Ça fait du bien.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet